TOPOGRAPHIE CENTIMÉTRIQUE, ORTHOPHOTOGRAPHIES ET MODÉLISATION 3D

les drones les plus innovants, les capteurs les plus performants, pour une orthophotographie de résolution millimétrique, et des relevés topographiques de précision centimétrique* en Martinique, Guadeloupe et dans toute la Caraïbe.

* (+/- 1 cm en planimétrie ; +/- 2 cm en altimétrie sur les relevés de précision)

contact@carige.pro

+(596) 696 19 95 82


Orthophotographie

L'orthophotographie, ou orthoplan, est une image de la surface terrestre rectifiée géométriquement et égalisée radiométriquement. Elle est construite par un assemblage de centaines, voire de milliers de photographies HD et respecte les surfaces. Ici traitement pour la réalisation de l'orthophotographie d'un ilet du François (Martinique)


Relevé topographique

La modélisation 3D par photogrammétrie permet de réaliser des relevés topographiques, et ensuite de calculer des volumes précis. Ici mesures de volumes dans une carrière des Antilles.


modélisation 3D

La modélisation 3D permet de reconstituer des objets ou des lieux.



La photogrammétrie par drone au service de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, des géomètres et des architectes aux Antilles.

Exemple d'orthophotographie du quartier de Texaco, à Fort-de-France. Assemblage de centaines de photographies, l'orthophotographie permet des calculs de surface. Et le modèle 3D créé en parallèle permet d'estimer les volumes de manière précise.

 

Selon vos projets et selon votre budget, nous pouvons vous proposer des orthophotographies d'une résolution* allant de 5 cm à... 3 millimètres. Avec le recours au RTK et/ou au placement de cibles, nous pouvons vous offrir une précision** allant jusqu'à un centimètre.

 

* résolution : dimension des pixels dans la réalité. Plus la résolution est petite plus l'image est précise et nette en zoomant. 

** précision : aussi appelée erreur moyenne quadratique en topographie, indique la marge d'erreur entre le géoréférencement des pixels sur l'orthophotographie et leur correspondance dans la réalité.

Pour accroitre la précision d'un relevé, nous plaçons sur le site des "cibles" relevées par un cabinet de géomètre, qui sont représentées par les points chiffrés sur l'exemple de ce modèle en construction du bourg de Tartane (Martinique). Ces points connus vont servir pour une part à recaler le modèle créé par le relevé drone sur la réalité, et pour l'autre part à contrôler l'exactitude du relevé.

 

 

Le rapport de traitement, remis sur demande, indique la précision des cibles qui ont été utilisées pour le traitement (Table 3. Control Points RMSE), ainsi que celles qui n'ont pas été utilisées pour le traitement, mais qui servent de points de contrôle (Table 4. Check points RMSE). 

 

Dans le cas de cet exemple de relevé topographique de plage en Guadeloupe, la précision planimétrique (XY) est d'environ un centimètre, et la précision altimétrique d'un peu moins de 3 cm (Z). Ces chiffres correspondent à peu de choses près à l'imprécision des GPS utilisés par les géomètres, et qui nous servent de cibles et de points de contrôle...


Dans le cas d'un relevé de cubatures dans une carrière, comme dans l'exemple ci-dessus, la précision est accrue en volant à basse altitude. La meilleure résolution améliore mécaniquement la précision. L'imprécision n'est alors plus que d'un centimètre environ en altimétrie et en planimétrie, comme indiqué dans le rapport.


Sur cet exemple d'orthophotographie réalisée sur une plage du nord-atlantique de la Martinique pendant le confinement, on cherche à identifier les nids de tortues. L'exposition de l'image est réglée pour le sable et on distingue grâce à la résolution les traces des pattes des tortues venues pondre...


Orthophotographie Martinique et Guadeloupe 2020, 2021.